Les Justices

L’histoire, depuis le début

Au cœur de la Rabelaisie

Sophie et Clément Maire-Kurdziel, tous deux œnologues diplômés de Montpellier en 2009, nous vivons dans le Val de Loire depuis 2011.
Rapidement nous avons compris que la viticulture et la vinification conventionnelle ne nous convenait pas et nous avons transformé nos différentes expériences professionnelles pour qu’elles correspondent à nos idées.
L’histoire de notre vignoble démarre en 2018 lorsque nous « trouvons » une très vieille vigne plantée de cabernet franc en sélection massale, au cœur de la Rabelaisie et de l’appellation Chinon, au lieu-dit « Les Justices ».

Authenticité et profondeur

A l’époque, tous deux salariés dans la production viticole, il nous est évident que le vignoble sera conduit en bio et que nous pratiquerons une vinification respectueuse du terroir, sans intrants.
Les premiers jus vinifiés nous ont surpris par leur authenticité et leur profondeur.
Les bons retours que nous avons eus sur cette cuvée nous ont convaincus de poursuivre notre aventure.
Le nom est resté et l'expérience « Vignobles Les Justices » était née…

Des Justices à Petite Folle, de Chinon à Champigny…

En 2019, en plus de la cuvée - Les Justices -, nous achetons quelques kilos de raisins au cœur de l’appellation Saumur Champigny, sur le lieu-dit « Boutifolle ». Assemblage atypique de cabernet sauvignon et de cabernet franc, élevé 100% en fûts de 2 vins, cette nouvelle micro-cuvée - Petite Folle - dénote des vins traditionnels ligériens.

Et après?

En 2020, en plus de nos deux micro-cuvées nous vinifions un pétillant naturel rosé - Justices Sauvages - ; un blanc de chenin sur les terroirs d’argiles à silex de Turquant - Juste - et un rouge croquant produit sur des sols calcaires de Saint Cyr en Bourg - La Bamboche -.

De nouvelles vignes…

En 2021, nous travaillons de nouvelles vignes : toujours conduites selon les principes de l’agriculture biologique, sur les terroirs de Chaintres (Saumur-Champigny) et de Saint-Germain-sur-Vienne (Chinon). La surface des vignes que nous travaillons s’élève ainsi à environ 2ha.
2021 est aussi l’année où nous introduisons la traction animale dans nos vignes…

Et de nouveaux raisins…

Pour les achats de raisins nous travaillons en collaboration avec des vignerons partenaires, respectueux de nos valeurs et pratiquant une viticulture sans herbicides ni traitements de synthèse.
Ce fonctionnement, nous permet à la fois de mettre en valeur le travail de viticulteurs talentueux mais également de nourrir la diversité de nos vins par des façons culturales spécifiques à la personnalité de chaque vigne et de chaque vigneron.
Les surfaces concernées par les achats de raisins s’élève en 2020 à environ 2ha.

“La justice est gratuite.

Heureusement, elle n’est pas obligatoire.”

Jules Renard

Sophie

Clément